Les éphémérides d'Alcide

   27 octobre   

2010

Gens d'ici - Décès - Pierre Boutet, chanteur, 84 ans 

  • deces-pierre-boutet/boutet-pierre-jpg.jpeg

Pierre Boutet est un chanteur ténor né en 1925 à Québec.

Dès l'âge de 17 ans, il donnait son premier récital solo au Palais Montcalm de Québec.

Il fut l'un des premiers ténors de la Canadian Opera Company avec laquelle il interprétera le premier rôle de ténor dans les opéras Faust, Don Juan, Manon et Carmen.

Il incarnera le premier rôle de ténor dans le premier opéra (Faust) diffusé sur le réseau français de télévision de Radio-Canada au printemps 1951.

En 1960, il chanta en récital et avec la plupart des orchestres symphoniques du Canada et se fit entendre à la radio et la télévision de la SRC.

Il fut l'un des fondateurs et le premier président des Amis de l'orgue de Québec de 1972 à 1985. Lors de la démission de Léopold Simoneau comme directeur général de l'Opéra du Québec en 1972, il sera avec Edgar Fruitier et John Newmark l'un des trois conseillers artistiques choisis par le gouvernement pour le remplacer.

Naissance le 06 novembre 1925

Wikipédia

1980

Décès - Judy LaMarsh, 55 ans 

  • deces-judy-lamarsh/lamarsh.jpg

Judy LaMarsh, femme active en politique, naît à Chatham en Ontario.

Elle jouera un rôle clé dans l'implantation du Régime de pensions du Canada et dans l'élaboration du système de santé canadien. Elle mettra aussi sur pied la Commission royale d'enquête sur le statut de la femme. En 1968, elle publie Memoirs of a Bird in a Gilded Cage (Mémoires d'un oiseau dans une cage dorée).

Elle est morte d'un cancer du pancréas inopérable.

Naissance le 20 décembre 1924

 

Annonce

1933

Naissance - Floyd Cramer 

  • naissance-floyd-cramer/floyd-cramer.jpg

Il était un pianiste populaire américain.

Sa technique consistant à faire glisser ses doigts sur les notes lui a valu notamment son succès Last Date en 1960. Il a aussi accompagné plusieurs vedettes, telles Jim Reeves, Chet Atkins, Patsy Cline, Elvis Presley et Boots Randolph.

Cramer meurt d'un cancer du poumon et est inhumé dans le cimetière de Spring Hill, à Madison dans la banlieue de Nashville au Tennessee.

Décès le 31 décembre 1997

Wikipédia

1922

Naissance - Carlos Andrés Pérez Rodríguez 

  • naissance-carlos-andres-perez-rodriguez/image001.jpg

Carlos Andrés Pérez Rodríguez, surnommé CAP, est né à Rubio, Venezuela et mort à Miami.

Il est un homme politique vénézuélien, président de la République pour deux mandats, de 1974 à 1979 et de 1989 à 1993. Célèbre pour avoir été le premier Magistrat de la république à être condamné par la Cour suprême de Justice pour le délit de malversation de fonds publics.

Ainsi, durant son dernier mandat présidentiel se produisirent une série d'événements (27 février 1989, 4 février 1992 et 27 novembre 1992) qui mirent en évidence la « chute » d'un modèle politique dont il était lui-même un des principaux représentants.

Il a succombé à une crise cardiaque.

Décès le 25 décembre 2010

 

Annonce

1913

Naissance - Otto Wichterle, chimiste et inventeur 

  • naissance-otto-wichterle-chimiste-et-inventeur/wichterle-gif.gif

Il est l'inventeur du Sylon fibre synthétique concurrente du nylon américain qui servait à faire des bas après la Seconde Guerre mondiale.

Il est l' inventeur des lentilles de contact en 1961.

Décès le 18 août 1998

Wikipédia

1880

Naissance - Vere Brabazon Ponsonby 

  • naissance-vere-brabazon-ponsonby/vere-brabazon-ponsonby7.jpg

Vere Brabazon Ponsonby est né à Londres en Angleterre et décédé à Stanstead en Angleterre.

Il fut gouverneur général du Canada de 1931 à 1935. Il est le seul homme d'affaires britannique important à devenir gouverneur général, une affectation plutôt étonnante. Issu de la noblesse irlandaise, il a une formation d'avocat. Officier d'état-major pendant la première guerre mondiale, il est député au Parlement de Westminster en 1910, puis de nouveau de 1913 à 1920, alors qu'il entre à la Chambre des lords.

Lui et son épouse française sont des acteurs amateurs enthousiastes qui construisent un théâtre à leur domicile, dans le Sussex, et instaurent le Festival d'art dramatique du Canada. Ce riche et bel aristocrate, bien nourri et impeccablement vêtu, paraît sans doute déplacé au plus fort de la Crise des années 30, mais il démontre par de petits gestes qu'il est sympathique aux difficultés économiques des Canadiens et, à sa demande, on retranche 10 % de son salaire.

Texte tiré de Norman Hillmer

Décès le 10 mars 1956

1858

Naissance - Theodore Roosevelt 

  • naissance-theodore-roosevelt/theodore-roosevelt202125.jpg

À ne pas confondre avec son lointain cousin, Franklin Delano, qui a également été président plus tard.

Theodore Roosevelt a été le 26e président des États-Unis de 1901 à 1909. Il est le plus jeune président (42 ans) lors de son inauguration. Il est l'un des quatre présidents sculptés sur le mont Rushmore.

Gouverneur de l'état de New York en 1898, Theodore Roosevelt, devint vice-président des États-Unis en 1900, puis président en 1901 après l'assassinat de McKinley et fut réélu en 1904. En 1906, il a reçu le prix Nobel de la paix pour sa médiation dans la guerre russo-japonaise.

Roosevelt était une homme doté d'une prodigieuse énergie. Il a lu des dizaines de milliers de livres, parfois plus d'un par jour, en a écrit 18, chassait le gros gibier et pratiquait la boxe, le tennis, la randonnée pédestre, le polo, le judo (ceinture brune) et montait à cheval.

ANECDOTE

Le « Teddy Bear », c'est lui. Teddy est un diminutif de Theodore. En 1902, Roosevelt est allé chasser l'ours, sans succès. Pour qu'il ne rentre pas bredouille, des membres de son entourage l'ont « aidé » en capturant un ours et en l'attachant à un arbre. Invité à le tuer, Roosevelt refusa, arguant que ce ne serait pas sportif.

L'histoire fit l'objet d'une caricature dans le Washington Post. Morris Michtom eut alors l'idée de créer un ourson en peluche nommé Teddy Bear (avec la permission du président). Le nom a collé. Même Elvis l'a chanté. Cependant, Roosevelt détestait être appelé Teddy et reprenait systématiquement quiconque osait l'appeler ainsi.

Décès le 06 janvier 1919

1728

Naissance - James Cook 

  • naissance-james-cook/captainjamescookportrait15151515-jpg.jpeg
  • naissance-james-cook/cook116161616-jpg.jpeg
    Tableau illustrant les voyages de Cook
  • naissance-james-cook/jamescook217171717-jpg.jpeg
  • naissance-james-cook/james-cook118181818-jpg.jpeg

Le grand navigateur anglais James Cook est né dans une famille de paysans à Morton, Yorkshire.

Très jeune, il s'engagea comme mousse puis, ayant fait ses preuves, put entrer dans la marine royale. Il participa ainsi à la prise de Québec (1759) et réalisa le relevé hydrographique du St-Laurent puis des côtes de Terre-Neuve. Il se lança ensuite dans trois expéditions successives dans le Pacifique.

Lors de son premier voyage, il avait découvert les îles de la Société et croisé au large des côtes de la Nouvelle-Zélande et de l'Australie méridionale (1770). Au cours de son deuxième voyage (1772-1775), Cook avait poursuivi l'exploration des mers australes jusqu'au voisinage de l'Antarctique, franchissant le premier le cercle polaire, avant de découvrir la Nouvelle-Calédonie sur le chemin du retour.

Sa dernière entreprise l'avait entraîné dans le Pacifique Nord, vers l'Alaska, les Aléoutiennes et le détroit de Béring, à la recherche du fameux passage du Nord-Ouest. Lors de sa dernière expédition, il parvint à gagner l'océan Arctique par le détroit de Béring. Mais il fut tué peu après par les indigènes des îles Sandwich (Hawaï).

Décès le 14 février 1779

1642

Décès - Jean Nicolet, 43 ans 

  • deces-jean-nicolet/clip-image001-jpg.jpeg
  • deces-jean-nicolet/clip-image002-1-jpg.jpeg

Jean Nicolet  dit le sieur de Belleborne du nom qu'il donna à son fief, à Sillery, puisque clairement délimité par deux ruisseaux descendant de la colline de Québec. Une partie de ce fief, qu'il partageait avec Olivier Le Tardif, forme aujourd'hui le parc du Bois-de-Coulonge. Il est le fils de Thomas Nicollet, « messager ordinaire du roy entre Cherbourg et Paris », et de Marguerite de la Mer.

L’année de son arrivée, Jean Nicolet est chargé par Samuel de Champlain de se rendre à l’île aux Allumettes, sur la rivière des Outaouais, qui est alors le point de ralliement de la grande famille algonquine et un lieu stratégique connu pour être sur « la route des fourrures ». Il commence à vivre avec les Amérindiens de la région, les Algonquins et les Wendat-Hurons, se fait apprécier d’eux et apprend leurs langues pour devenir, à partir de 1624, un interprète reconnu, un intermédiaire privilégié entre les colons venus d'Europe et les Amérindiens, ce qui lui confère déjà un réel prestige.

Naissance le 01 novembre 1598

Wikipédia